Chaque salarié s’est posé à un moment donné la question du « est-ce que j’ai choisi le bon poste ? ». En effet, après des mois passé dans un poste donné, on se rend compte soudain que le poste n’est pas fait pour nous. Un constat amer. On s’inquiète, on devient moins productif et on entre dans un cercle vicieux où il est temps de s’extraire. Si le constat arrive tôt dans l’exercice de la fonction, nous pouvons rapidement réagir. Toutefois, si la question se pose après des années de bons et loyaux services, cela devient problématique. A ce moment précis, difficile de savoir si l’on a véritablement choisi la mauvaise voie ou c’est simplement une période de moins bien.

Le sens de l’objectif n’est plus le même

Nous devons avoir des objectifs précis si nous souhaiterons construire une carrière. Il faut s’impliquer dans des projets et réaliser des travaux qui aspirent à la fierté de tout un chacun. Si nos objectifs professionnels s’éloignent peu à peu de ceux de l’entreprise, c’est le premier signe que nous sommes dans la mauvaise direction. Même si on n’est plus très enthousiasme, on joue le jeu avec nos collègues de bureau et on essaie tant bien que mal « d’apprécier » le travail. Cela ne dure pas longtemps, à force de faire semblant, on craque. On commence à adopter des comportements désinvoltes et les relations de travail ne sont plus comme ils étaient au tout début. Il est temps de passer à autre chose dans une autre société.

Vous ne vous reconnaissez pas dans la culture de l’entreprise

Vous pouvez avancer certaines idées qui pourront être efficaces à l’entreprise. Cependant, vos collaborateurs ne les prennent pas en compte. Vous commencez à vous interroger. Vous ne vous reconnaissez pas dans la culture de votre société, ce qui provoque un conflit d’intérêt entre vos valeurs et celles de la société dans laquelle vous travaillez.

L’avenir sombre et les pressions à foison

Les perspectives d’avenir dans l’entreprise sont peu ou n’existent pas. Au début, les tâches sont claires mais au fil du temps, les missions changent. Vous commencez à ruminer et pensez à quitter l’entreprise. Même si le travail est bien rémunéré et les tâches non fatigantes, le manque de perspectives d’avenir peut être le déclencheur d’un acte de démission. Votre chef hiérarchique commence à vous stresser, vous vous ennuyez et à un moment vous jetez l’éponge.