Chaque salarié a déjà pensé à quitter son entreprise pour aller dans une autre, mais la décision est souvent repoussée. Afin d’éviter la procrastination dans cette décision de grande conséquence, voici quelques conseils qui pourront aider chaque employé à bien négocier le changement de carrière.

Aucune place aux différentes excuses

Chaque employé est souvent confronté à cette situation : on se satisfait du poste actuel alors que les problèmes et l’insatisfaction sont nombreux. On se dit que l’on est là pour longtemps et qu’il est trop tard pour revenir en arrière. Ce n’est pas du tout le cas. Les salariés sont nombreux à examiner leur parcours professionnel et ils se disent satisfaits. Alors qu’au fond d’eux nait une impression de résignation qui fait peur. S’ils pensent qu’ils sont épanouis dans l’exercice de leur fonction, ils recherchent les excuses pour rester en poste. C’est la mauvaise direction. Les salariés doivent impérativement penser à leur santé et à leur bien-être avant de privilégier le coté rémunérateur d’un poste de travail. On le sait tous, si on exerce un métier que l’on aime, on est heureux et tout à fait épanoui. Il est donc primordial de ne pas laisser la conscience professionnelle prendre le pas sur l’état d’esprit et l’insatisfaction générale.

Les alibis peuvent être nombreux : crainte de l’avenir de la famille, attendre l’émancipation des enfants, etc. Le salarié peut avancer des dizaines d’excuses qui l’enfoncent dans la procrastination néfaste non seulement à sa vie professionnelle mais également à sa vie privée. Tout cela, alors que le changement de carrière est toujours en tête. En termes de changement de métier, il vaut mieux l’actionner que le subir (licenciement).

La décision est actée

Ca y est ! Vous vous êtes décidé à changer de métier. Vous emmenez avec vous une grande expérience qui servira certainement à votre nouveau poste. Même si votre nouveau job est différent de l’ancien, votre expérience vous aidera toujours à bien négocier les difficultés. Vous devez rester positif, le changement de métier est un nouveau départ vers un avenir meilleur. Tous les acquis ne doivent en aucune manière être oubliés ou effacés de la mémoire sous prétexte que la précédente aventure ait mal fini. Vous mettez ainsi votre compétence et vos aptitudes au service d’un métier qui vous passionne et que vous aimez.