Si vous voulez entrer dans le monde entrepreneurial, vous devez suivre une formation qui vous permettra de mieux appréhender la création d’entreprise. A l’heure actuelle, beaucoup de formations se font en ligne. Mais face à cette myriade de formations proposées sur le net, on est un peu perdu. La recherche de la bonne formation nécessite du temps et un recul indispensable à l’analyse de chaque cas de figure. On vous assure, il existe d’excellentes formations sur la toile.

Les formations destinées aux entrepreneurs

Quelques sites spécialisés offrent gratuitement des formations de grande qualité. Parmi eux, Bipfrance figure comme un portail de formations à l’adresse des entrepreneurs. Le site propose aux professionnels des cours assez brefs et bien ciblés. Des experts de tout bord sont en charge de la conception des formations. Concrètement, le site met sur sa plateforme des vidéos de 5 minutes dont les thèmes sont variés. En tout, l’ensemble des vidéos proposées est de l’ordre d’une vingtaine de minute. Chaque mois, de nouvelles vidéos et modules atterrissent sur le site. Ces formations portent sur des thématiques très diversifiées : investissement, création de start-up, reprise d’entreprise, business plan, etc. Un des grands avantages de cette formation en ligne est bien entendu la flexibilité. Vous pouvez suivre la formation où vous voulez et quand vous le souhaitez.

Les Mooc

Le guide pratique écrit par deux spécialistes, intitulé « Guide pratique des Mooc », a pour but de vous assister dans la recherche du Mooc adaptée à votre situation. Il existe actuellement non moins de 2500 Moocs accessibles. Le Mooc veut dire Massiv Open Online Courses ou formations disponibles gratuitement en ligne. Les formations sont élaborées dans la plupart des cas par des professeurs d’école ou d’université. Le Mooc est surtout axé sur le monde entrepreneurial, donc ceux qui veulent créer leur entreprise y trouveront certainement des réponses adéquates.

Changer le monde grâce à l’entrepreneuriat

En temps de crise, on a souvent tendance à encourager la création d’entreprise ou la reprise de société. Et les statistiques avancent des chiffres éloquents, car le nombre de startups créées dans une conjoncture économie morose est en hausse constante. Comme on pouvait s’y attendre, les Etats-Unis regorgent le plus de petites entreprises prometteuses qui révolutionneront le monde de demain. Et en France, les centres incubateurs qui dénichent les meilleurs profils commencent à se développer dans la capitale.