En difficulté, l’entreprise allemande Maxi Zoo change de politique et passe à l’attaque. La société souhaite enfin réaliser des bénéfices à partir de l’année prochaine.

Le groupe revoit sa copie et propose davantage de poules en ville dans les points de vente Maxi Zoo. L’enseigne dispose de grands magasins avec un local de 1200 à 1400 mètres carrés. La chaîne d’animalerie propose diverses variétés d’animaux : lapins, canards, rongeurs, poissons, tortues, serpents, lézards, animaux de ferme. Maxi Zoo dispose de l’offre la plus vaste sur le marché de l’animalerie. L’enseigne propose de 8000 à 10000 références dans des points de vente XXL.

A l’heure actuelle, la société compte 450 employés et réalise 96 millions d’euros de vente sur 18 mois.

Une enseigne fondée par un vétérinaire

Le Suédois a changé la stratégie de la société fondée en 1993 par un vétérinaire. Maxi Zoo n’était pas non plus bénéficiaire quand l’enseigne allemande Fressnapf l’a reprise. Depuis, l’entreprise a réalisé un virage à 90° en remodelant ses points de vente. Elle a aussi renouvelé ses gammes de produits et a effectué des investissements dans la formation des salariés. De même, l’enseigne a infléchi sa politique tarifaire. Fin 2013, le groupe a essayé un nouveau concept de magasin à Chambéry.

La rénovation

Actuellement, il fait bon visiter les magasins Maxi Zoo. Les points de vente lumineux accueillent des visiteurs attirés par la diversité de l’espèce animale. Ainsi, la vingtaine de magasins Maxi Zoo ont complétement changé, ce qui se ressent sur le taux de visites des points de vente. Le groupe a choisi un merchandising plus explicite avec des friandises en libre-service. Désormais, le visiteur peut peser son animal ou réalisé lui-même sa barquette de snacks. Le client peut également réaliser un test gratuit de l’eau de son aquarium. En 2014, plus de 280 salariés du groupe ont participé à des formations sur l’animal et ses besoins alimentaires. Ils ont également appris comment les animaux se comportaient et comment soigner les petits mammifères. Et ce changement de cap se ressent favorablement sur les résultats de Maxi Zoo car les pertes ont connu une baisse importante.

Partir à l’offensive

Fini les mauvais jours, Maxi Zoo passe à l’offensive en prévoyant l’ouverture de 3 nouveaux points de vente. Déjà, le groupe compte plus de 70 magasins dans toute la France et il aimerait atteindre les 150 enseignes franchisées en 2020. Le marché de l’animalerie est florissant, ce qui permet à Maxi Zoo de voir l’avenir en rose.