Comme pour les autres moyens de vente, la vente directe est aussi regroupée et régie par un organisme : la FVD. La FVD ou Fédération de la Vente Directe est celle qui s’occupe de régler les différents litiges qui se posent entre les personnes de la vente directe. Chaque année, cette fédération fait en sortes d’établir une constatation par rapport aux différentes plaintes sur des litiges concernant l’énergie. Si c’est un secteur dont il est n’est pas souvent question, il est celui qui a fait le plus de bruit durant l’année 2014.

Les dernières constatations

Le secteur de l’énergie est un membre très considéré de la fédération de la vente directe. En effet, pour assurer une bonne vente, la vente directe est la meilleure option pour l’énergie. Pendant l’année 2013, les plaintes étaient plutôt en hausse. Si auparavant elles n’étaient que de 3%, elles sont passées à 15%. Et plus encore, durant l’année 2014 elle est passée à 17%. Comme c’est cet organisme qui s’occupe des litiges dans le cas de la vente directe, elle est celle qui reçoit le plus de dossiers concernant l’énergie.

Les causes des avancées par rapport aux derniers constats

La montée en flèche du nombre des dossiers de litiges concernant le domaine de l’énergie est causée par un bon nombre de points. La première est due au fait qu’actuellement, de plus en plus de sociétés se lancent dans la vente directe de produit d’énergie. Ensuite, il ne faut pas oublier que la plupart des entreprises, lors de leurs ventes considèrent la fédération comme compétente pour tous litiges qui ne se règlent pas durant les 21 jours après la constatation du problème. Mis à part celles des sociétés qui adhèrent à la fédération, il y a aussi les dossiers des sociétés qui ne sont pas adhérentes.