Chiang Mai, également appelée la rose du Nord, est la 6e plus grande ville de Thaïlande. Comme les autres grandes villes asiatiques, cette cité authentique connaît, actuellement, une modernisation sans pareille et elle est en phase de devenir une puissance économique ainsi qu’un berceau de la nouvelle technologie et de l’innovation. Chiang Mai fait notamment partie des communes thaïlandaises qui s’inscrivent dans la mise en œuvre de programmes spécifiquement établis en vue du développement économique de l’Asie.

Le programme Creative Chiang Mai

Creative Chiang Mai (CCM) est un programme initié par le gouverneur de la ville de chiang mai dans l’objectif de développer la créativité et d’apporter des solutions issues des progrès de l’innovation digitale afin de diversifier et de moderniser davantage l’économie de la ville.

L’ouverture du Centre de conférence et d’exposition (CCE), en 2013, représente une étape cruciale dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Cette institution reçoit régulièrement des réunions d’affaires. Elle voit, chaque année, la participation croissante de nombreux cadres supérieurs travaillant au sein d’importantes multinationales. Cela favorise notamment les échanges d’idées, de compétences et d’expériences pour permettre à Chiang Mai de se mettre au niveau des pays occidentaux en matière de savoir-faire et de techniques. Le projet CCM concerne plusieurs secteurs clés de l’économie de Chiang Mai et vise notamment à améliorer la qualité des productions locales et à accroître la compétitivité en intégrant des outils issus de la technologie digitale dans le processus de production.

Le projet Thaïlande 4.0

Comme le CCM, le projet Thaïlande 4.0, s’étalant sur 20 ans, a été élaboré pour renforcer la croissance économique de la Thaïlande. L’initiative est essentiellement fondée sur la digitalisation de l’économie. Chiang Mai figure notamment parmi les villes qui profitent de cette importante révolution économique.

La rose du Nord verra ses infrastructures urbaines modernisées avec la construction d’un réseau de transport ferroviaire à grande vitesse qui reliera la ville à Bangkok, la capitale thaïlandaise. Par ailleurs, chiang mai s’inscrit également dans la liste des villes qui verront la mise en œuvre de politiques spécifiques ayant pour objectif de promouvoir l’éducation et la R&D dans les secteurs agroalimentaire, sanitaire et biotechnologique.

PARTAGER
Article précédentLes progrès de Toma Intérim dans le monde de la franchise
Prochain articleLa reprise de l’entreprise Darty par Fnac
Rédacteur en chef de Cadres-Dirigeants.fr, je suis cadre dans une grande société informatique parisienne, et passionné par le management, l'entreprise et la vente, entre autres. Ce média me permet de partager mon expertise et les actualités pouvant intéresser mes confrères et dirigeants.