Tout chef d’entreprise sait que la création de produits nouveaux est indispensable pour l’avenir de son entreprise. En effet, les futurs bénéfices dépendent étroitement de la capacité d’une entreprise à répondre aux attentes des clients et à l’évolution du marché. En conséquence, une société qui ne fait pas un effort d’innovation constant s’expose à une baisse de son activité. Mais les produits nouveaux doivent aussi être suffisamment rentables.

La création de nouveaux produits

Pour innover avec succès, l’entreprise doit commencer par s’efforcer de connaître à fond les attentes de ses clients potentiels. En cherchant à savoir quelles sont les raisons pour lesquelles ils ne sont pas entièrement satisfaits des produits ou des services disponibles sur le marché, elle peut découvrir des débouchés nouveaux.

La seconde étape consiste à demander aux responsables de la création de nouveaux produits de rechercher les solutions qui permettront de répondre aux attentes du marché. Il faut toutefois trouver ces solutions plus rapidement que ne le font les clients (et concurrents !). Parfois, une simple amélioration des services ou des produits déjà créés peut être suffisante pour la conquête de nouvelles parts de marché.

Il faut par ailleurs tenir compte des conséquences de la progression du numérique et de la nécessité d’adopter l’innovation ouverte qui consiste à s’orienter vers des partenaires externes. Elle consiste aussi à associer des collaborateurs ne faisant pas partie du département « recherche et développement » à la création de produits nouveaux. Ainsi, il est judicieux de demander aux cadres commerciaux de donner des indications relatives à l’évolution des besoins des clients. Pour en savoir plus, il convient de consulter le site suivant : umi.us/fr/open-innovation.

En outre, il faut se poser évidemment des questions concernant les besoins de la clientèle ainsi que leur évolution future. Pour un fournisseur de produits destinés à des fabricants de biens intermédiaires, une démarche judicieuse consiste à prendre connaissance de l’évolution des goûts des consommateurs et à réfléchir aux exigences auxquelles ses clients devront répondre pour s’adapter à cette évolution. Enfin, l’entreprise doit orienter son innovation vers ces exigences. 

La rentabilisation des produits créés

Après avoir imaginé des produits répondant mieux aux exigences de la clientèle, il faut faire en sorte que ces produits puissent être rentabilisés avant de se démoder. Ceci exige de commencer par vérifier si le prix qu’il faudra demander pour un produit nouveau est adapté à la solvabilité de la demande et s’il sera concurrentiel.

L’étape suivante consiste à faire un business model pour connaître le chiffre d’affaires et les bénéfices que le produit nouveau est susceptible de procurer. Les données concernant le produit, ses coûts de fabrication, le prix qui pourra en être retiré et la stratégie de marketing qui devra être mise en œuvre doivent être intégrées dans ce business plan. Il est un instrument qui aide à savoir comment la commercialisation du nouveau produit doit être menée pour que les bénéfices attendus soient au rendez-vous.

Il faut ensuite faire en sorte que les coûts de production du produit soient raisonnables, ce qui peut nécessiter une délocalisation de sa fabrication. Une fois que le produit est lancé, il faut suivre attentivement l’évolution des chiffres qui apparaissent dans le compte de résultat, dans le plan de financement et dans le tableau de trésorerie.