En tant qu’entrepreneur, la création d’une entreprise nécessite l’accomplissement de plusieurs obligations. C’est le cas pour le paiement des cotisations au RSI. Pour ceux qui viennent de se lancer pour la première fois dans la création d’entreprise, il est toujours important de bien se renseigner sur les méthodes de paiement et sur les conditions qui régissent les cotisations. Voici donc toutes les informations à connaitre en tant qu’entrepreneur pour créer une entreprise dans les règles.

Le type de cotisation à payer et les procédés pour le paiement

Lors de la création de l’entreprise, le responsable est appelé par le RSI à payer certaines cotisations. Pour cela, il lui sera communiqué un avis qui détermine la date d’échéance du paiement de ses cotisations. Une fois les revenus de l’entreprise déterminés, le RSI enverra un autre avis comprenant la nouvelle échéance et le montant à payer pour l’année en cours. Il est à préciser que les cotisations au RSI peuvent se payer de deux façons, en mensuel ou en trimestre. Il peut se faire à travers divers modes de paiement tels le prélèvement automatique ou le chèque.

Les informations importantes sur la cotisation

Mis à part les modalités de paiement, il y a certaines informations concernant la cotisation qu’il ne faut pas négliger en tant qu’entrepreneur. Déjà, concernant la première cotisation à payer après la mise en place de l’entreprise. En général, le RSI demande un paiement après les trois premiers mois. Lors de l’inscription, les entrepreneurs se doivent de préciser leur fréquence de paiement ainsi que leur méthode de paiement. Après, en cas de besoin, il lui est possible de modifier la fréquence de son paiement. Dans le cas où l’entrepreneur rencontre une difficulté au niveau du paiement, il a le droit de demander un délai. Cependant, si les retards sont excessifs il se peut que le RSI applique des sanctions.