Le management transversal est l’une des techniques de management les plus répandues en entreprise. Il peut être mis en place pour de nombreuses raisons et a pour vocation de conserver ou renforcer la compétitivité des entreprises. Focus dans cet article sur cette forme de management de plus en plus plébiscitée au sein des entreprises.

Le management transversal : qu’est-ce que c’est ?

Pour rappel, le management transversal est une forme de management consistant à faire travailler ensemble, plusieurs personnes, services ou équipes sur un même projet. Il diffère du management hiérarchique et n’exerce aucune forme d’autorité sur les groupes de travail.

Les équipes ou membres d’équipes travaillant ensemble sont généralement issus de plusieurs services et chacun d’eux dispose de sa propre autonomie. Aussi, ils travaillent de concert avec un manager transversal dont la principale mission est de coordonner l’activité des différentes équipes. Il doit également s’assurer que les objectifs assignés à chaque entité sont bien compris par leurs membres. En outre, il a pour mission de trouver des solutions aux différents problèmes naissants en cours de travail.  

À noter que le management transversal peut faire l’objet d’une formation à distance ou présentielle. La Formation management transversal est notamment assurée par des professionnels disposant d’un savoir-faire avéré. Ces derniers dispensent des cours de management transversal à l’endroit des personnes désireuses de développer leur leadership ou de s’affirmer davantage.

Les avantages du management transversal

Le management transversal offre de nombreux atouts. Il permet surtout d’éviter les pertes d’informations en plus de fluidifier l’organisation du travail. Il rend plus faciles les collaborations et permet également de résoudre un certain nombre de problèmes.

D’un autre côté, le management d’équipe peut aussi favoriser des prises de décisions rapides et pertinentes, ce qui peut facilement mettre fin à de nombreuses situations critiques. Également, ce management peut considérablement doper l’innovation en plus de permettre aux personnes constituant les groupes de travail d’acquérir de nouvelles connaissances.

Autre atout non négligeable, le management transversal permet aussi de transcender de nombreuses barrières hiérarchiques afin de rendre plus facile l’exécution de certaines activités. Les échanges au sein des équipes seront ainsi beaucoup plus fluides, ce qui peut notamment favoriser les confrontations d’idées ainsi que l’éclosion d’un certain nombre de visions novatrices. De plus, cette forme de management peut permettre à de nombreux collaborateurs de retrouver assez rapidement confiance en eux. Ces derniers seront alors plus motivés par leur travail et mettront certainement tout en œuvre afin d’améliorer leur productivité.

Comme vous l’avez sans doute deviné, le management transversal est un formidable procédé offrant de nombreux avantages. Il peut donc réellement vous permettre de mettre en place un certain nombre de stratégies pouvant favoriser l’essor de votre structure.

Les compétences managériales du manager transversal

Le management transversal est réalisé sous la supervision d’un manager transversal. Pour mener à bien sa mission, ce dernier doit nécessairement disposer d’un certain nombre de qualités. Ainsi, il devra notamment être un leader et agir en tant que tel. Ceci va clairement lui conférer une légitimité qu’il pourra mettre à profit pour gérer au mieux les équipes se trouvant sous sa responsabilité.

Aussi, le manager transversal doit posséder les qualités d’un excellent influenceur, ce qui lui permettra de fédérer facilement autour de lui, toutes les entités travaillant ensemble pour le succès d’un projet. De plus, il doit être un fin stratège afin d’être capable de maîtriser à la perfection, le contexte, l’environnement ainsi que les attentes de ses équipes. Il sera alors en mesure de leur proposer plusieurs pistes de solution lorsqu’elles seront confrontées à un certain nombre de difficultés.

Par ailleurs, sachez qu’un manager transversal doit être capable de communiquer excellemment. Sa maîtrise de soi est un atout majeur pour gérer pacifiquement les situations conflictuelles. Aussi, il doit être un excellent négociateur, maîtriser les rouages ou le fonctionnement des entreprises en plus d’être une personne sachant à l’écoute. Il pourra ainsi éprouver plus facilement de l’empathie à l’égard de ses collaborateurs afin de comprendre davantage les craintes, les enjeux ou encore les motivations pouvant les animer.