Ce 21 juillet, la labellisation de la communauté de médiateurs internes du groupe La Poste a été officialisée par la remise d’un certificat du CMAP, Centre de médiation reconnu créé par la CCI de Paris Ile-de-France. Cette labellisationconstitue une première pour une entreprise en France et garantit « une même qualité des interventions des médiateurs internes » du groupe, a déclaré La Poste dans un communiqué de presse.

La Poste fait figure de précurseur en matière de médiation au travail en France, puisque le groupe a initié sa démarche de médiation de la vie au travail en 2012, en mettant à disposition de l’ensemble des postiers des mécanismes de gestion des conflits afin de renouer le dialogue. Le service de médiation de La Poste est composé de 5 médiateurs nationaux et d’une communauté de 10 médiateurs postiers volontaires.

Les médiateurs volontaires de La Poste sont issus de différents horizons, tels que les DRH, le management ou les services juridiques, et consacrent 10% de leur temps de travail à des actions de médiation auprès de leurs collègues postiers. Cinq de ces médiateurs volontaires « ont déjà passé avec succès les épreuves théoriques et pratiques de certification du CMAP. L’objectif est que 5 autres viennent les rejoindre », a indiqué La Poste dans son communiqué.

« De grands groupes français, souvent précurseurs en matière de qualité de vie au travail, ouvrent désormais la voie à la médiation en entreprise. La démarche de labellisation du Groupe La Poste est une initiative unique en France. Ce projet permet de légitimer, valoriser l’action des médiateurs auprès de l’ensemble des collaborateurs. Il favorise également un cadre et une méthode de médiation spécifiquement adaptés à la culture d’entreprise du Groupe La Poste. C’est une vision contemporaine des relations au travail dont d’autres entreprises s’inspireront sans aucun doute. » indique Sophie HENRY, Déléguée Générale du CMAP.  

La labellisation de la communauté de médiateurs internes de La Poste comprend un processus de présélection des candidats, la standardisation des documents du processus, l’instauration d’un système d’évaluation des médiations et d’une formation continue des médiateurs, ainsi que la sélection des candidats déjà certifiés en médiation et capables d’intégrer le réseau de médiateurs de La Poste.

Les processus de médiation du groupe La Poste ont augmenté en 2020, en raison de la crise sanitaire, atteignant 300 saisines et touchant près de 2000 personnes. Selon les chiffres de La Poste, 87% de ces situations ont été conclues par un accord et 95% des personnes concernées par ces démarches s’en sont dites satisfaites. La majorité des médiations ont concerné 5 grandes thématiques : le respect, la justice et l’équité, la reconnaissance, la clarification et le sens et enfin, la coopération.